État de Vaud

Etat de Vaud (c) Thierry Zufferey

Dans le cadre du programme de législature 2007-2012, le Conseil d’Etat a choisi de mettre en évidence quatre objectifs prioritaires, qui sont illustrés par des indicateurs. Pour chacun d'entre eux, le Conseil d'Etat a fixé des valeurs cibles à atteindre à moyen et long terme et il s'est également assuré que des actions concrètes pour atteindre les objectifs fixés figurent d'ores et déjà dans son programme de législature. Notamment, il s'engage à mieux coordonner et mieux valoriser les actions existantes, à améliorer ou réorienter certaines prestations, ou encore à lancer des nouveaux projets dans les domaines prioritaires.

Objectifs

  • Marge de manoeuvre pour les autorités politiques grâce à des finances publiques maîtrisées
  • Action contre le réchauffement climatique, promotion des énergies renouvelables et des transports publics
  • Préservation de l'environnement et utilisation efficace des ressources naturelles
  • Intégration des jeunes dans la société et le monde du travail

Stratégie

L'Etat cantonal dispose essentiellement de deux leviers face aux défis du développement durable. Le premier est celui des politiques publiques dont il a la responsabilité, souvent partagée avec la Confédération et les communes. Il vise à mettre en place un cadre légal et réglementaire ainsi qu'une organisation des prestations qui soient favorables au développement durable.

Le second levier est celui de l'exemplarité vis-à-vis des autres acteurs au sein de la société vaudoise que sont notamment les communes, les régions territoriales, les milieux économiques, le monde associatif et, plus largement, les ménages et les individus. L'Etat ne saurait en effet atteindre seul des objectifs significatifs sans une volonté de tous.

Au sein de l'administration cantonale, la mise en oeuvre des politiques publiques et actions permettant d'atteindre les objectifs prioritaires relève de l’initiative et de la responsabilité des départements et services. Ils utilisent pour cela les ressources de leurs budgets ordinaires ou les moyens spécifiques alloués par la planification financière liée au programme de législature. La coordination de la démarche Agenda 21 est confiée à l'Unité de développement durable qui agit comme centre de compétences, de ressources et d'appui. Régulièrement informé par le Département des infrastructures ou sa délégation au développement durable, le Conseil d'Etat supervise cette démarche.

Liens

Contact

Unité de développement durable
Secrétariat général du Département des infrastructures et des ressources humaines
Place de la Riponne 10
1014 Lausanne
info.durable@vd.ch
T +41 (0)21 316 73 24
F +41 (0)21 316 70 34

Haut de la page